La tradition des conscrits

La tradition des conscrits

La fête des Conscrits est célébrée un dimanche d’avril à Ouroux.

Elle réunit chaque année, toutes les décades et crée un véritable sentiment d’amitié entre toutes les générations.

Une couleur symbolise chaque décennie et est présente sur les cocardes et gibus. Les bébés de l’année (rose ou bleu), tout comme les 10 ans (bleu-blanc-rouge), participent à cette grande fête autour des 20 ans (vert), 30 ans (jaune), 40 ans (orange), 50 ans (rouge), 60 ans (bleu), 70 ans (violet), 90 ans (bordeaux) et même centenaires (bleu-blanc-rouge) de chaque année.

La fête débute tôt le matin par la remise des cocardes et gibus pour chaque conscrit, suivi des photos individuelles et de groupe, la messe, le défilé dans les rues du village, le vin d’honneur où toute la population se retrouve, le banquet, où chaque conscrit invite amis et famille, et le bal ouvert à tous. Le lendemain, c’est le retinton, déjeuner festif où se retrouvent encore tous les conscrits.
Avant cette belle journée, les 18, 19 et 20 ans font leurs tournées de brioches dans les hameaux, dès le début d’année. Une façon de récolter quelques euros pour financer leur fête. Sifflets, brioches et chansons paillardes sont les maîtres mots de cette tradition.

Le mois de mars est le moment de confectionner les chars qui défileront lors d’une soirée costumée. Le char des conscrits de l’année précédente se fait brûler par les conscrits de l’année à l’honneur. Une tradition qui symbolise la fin d’une classe et l’entrée de la nouvelle.

Tout un protocole suivi à la lettre par toutes les classes : 0-1-2-3-4-5-6-7-8 et 9

 

vague avec la fanfare